Mont Valier en ski de rando

590€ pour un groupe de 1 à 5 personnes.

Prévoir une descente du Pic avant dans la saison: 42€/pers pour un groupe de 4 ou 5

De début mars à fin avril

Personnes initiées au ski de rando
Excellent skieur
A partir de 16 ans

Pla de Lau, vallée du Riberot 927m à 10h00

La prestation comprend:
L’encadrement par un guide de haute montagne.
Le prêt du baudrier, du casque et des crampons, DVA, pelle et Sonde. Les réchauds et le gaz nécessaire.

Prévoir des couverts + bol, le repas du soir, le petit déj et 2 pique-nique.

Un sommet emblématique de l’Ariège en pente raide!

Mont Valier en ski de rando, 2838 m.

Le Valier est connu à plusieurs égards, c’est d’abord le glacier le plus à l’Est de la chaîne, en face nord! C’est aussi un symbole de l’Ariège par son allure élancée et l’absence de voie normale facile.

Difficile de ne pas faire la comparaison avec le sommet de la Grande Casse en Vanoise de part l’inclinaison, l’orientation et le dénivelé de sa face ouest.

Nous nous arrangerons pour skier la face en neige transformée entre midi et 14h00 suivant la saison. Pour cela, nous partirons du parking (skis sur le sac) la veille! Et oui, l’ascension du Valier, c’est presque 2000m de déniv et le timing est important! Nous passerons la nuit dans le refuge des Estagnous à 2246m, il sera non gardé… Au programme: faire fondre de la neige, préparer sa popote… En mode trappeur!

La bonne nouvelle c’est que le lendemain, c’est grasse matinée! Réveil 7h00.

Nous remonterons la quasi-totalité de la face en crampons sur une neige dure et après une visite au sommet de ce belvédère emblématique, nous attaquerons la descente sur cette face de 350 m de dénivelé…

Attention, nous entrons dans la catégorie « pente raide », la chute est interdite. Une sortie préalable sur la classique du Pic du Midi est indispensable afin que votre guide évalue la cohérence du projet!!!

C’est une belle course qui lie alpinisme et ski. Il n’est pas nécessaire d’être alpiniste mais indispensable d’être excellent skieur.

Merci à Francois Goyon pour ses photos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *